#Afrique
Denys Bédarride
30 janvier 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 30 Janvier 2020 à 11:30

Catalyst Fund, un accélérateur de start-up et d’entreprises innovantes évoluant dans des marchés émergents, a mobilisé 15 millions $ auprès de la holding financière américaine JP Morgan Chase et de l’agence britannique en charge de l’aide au développement (Department for International Development).

Ces ressources permettront à Catalyst Fund basé à Boston aux Etats-Unis de soutenir au cours des trois prochaines années, 30 entreprises technologiques dans cinq marchés émergents à savoir : le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Inde et le Mexique. Les entreprises sélectionnées dans le cadre de ce projet seront exposées au réseau de partenaires et investisseurs en relation avec Catalyst Fund.

L’accélérateur de start-up qui a été mis sur pied en 2016 avec le concours de JP Morgan et de la fondation Bill & Melinda Gates, justifie le choix porté sur ces cinq marchés par la présence au sein de ces économies « d’industries dynamiques dans le domaine des technologies financières, abritant un nombre important d’entreprises en phase de démarrage », et aussi par « la nécessité de relever les défis critiques auxquels sont confrontés les consommateurs locaux dans ces pays ».

A ce jour, Catalyst Fund affirme avoir soutenu près de 25 start-up.

Source Agence Ecofin janvier 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.