#Afrique
Denys Bédarride
27 avril 2020 Dernière mise à jour le Lundi 27 Avril 2020 à 10:30

Le Dr Ibrahim Mayaki, Secrétaire exécutif de l'AUDA-NEPAD, et Ade Ayeyemi, Directeur général du groupe Ecobank, ont décidé de collaborer à une initiative continentale dont le but est de soutenir les micro et petites et moyennes entreprises (MPME) africaines face aux défis économiques et sociaux posés par la pandémie de COVID-19.
Cette initiative a pour objectifs de :

Créer une plateforme centralisée qui abordera les enjeux, les défis et les besoins des MPME pendant et après la COVID-19, et qui sera un outil global, flexible, complet et universel pour les MPME dans les secteurs formel et informel sur le continent ;
Identifier les opportunités et les moyens novateurs d’appuyer et de protéger les MPME et les opportunités d’emploi, notamment dans les entreprises alimentaires et agroalimentaires, les start-ups technologiques, les entités spécialisées dans la santé et celles qui opèrent en parallèle des chaînes d’approvisionnement, en notant que les MPME représentent environ 90 % des entreprises dans la plupart des économies africaines ;
Coordonner et harmoniser les initiatives et les efforts en cours qui aident les MPME à accéder à l’information, au financement et aux mesures de relance budgétaire pendant l’épidémie. La plateforme vise également à garantir un accès continu des MPME aux marchés nationaux, régionaux et continentaux tout en formulant des recommandations aux décideurs politiques sur les solutions à apporter aux dettes intérieures qui pourraient être remises en question en raison des difficultés économiques auxquelles les États membres seront confrontés.
Le Dr Ibrahim Mayaki a souligné que « la pandémie COVID-19, tout en frappant les économies mondiales, aura un effet dévastateur sur les économies et les entreprises africaines. »

« L’AUDA-NEPAD et le groupe Ecobank ont l’intention de construire conjointement une plateforme continentale fondée sur notre campagne initiale ‘100 000 PME en 2020’ quiapportera une réponse immédiate à l’impact potentiel de COVID-19 sur les PME et la création d’emplois sur le continent », a déclaré le Dr Mayaki.

Il a également ajouté que l’AUDA-NEPAD s’appuiera sur ses instruments, réseaux et programmes existants pour rassembler les parties prenantes autour d’une plateforme numérique qui mettra en avant et suivra les progrès réalisés.

Ade Ayeyemi a précisé que la fragilité de certaines économies africaines est plus prononcée avec l’impact de COVID-19 et par conséquent la coordination continentale est essentielle pour soutenir les mesures nationales prises par les gouvernements afin d’endiguer la propagation du virus sur le continent. Il a en outre souligné que les MPME, qui constituent une grande partie des différentes économies africaines, ont une capacité d’absorption faible ou nulle face aux effets de la pandémie.

« En tant que partenaire de longue date de l’AUDA-NEPAD, nous nous réjouissons de pouvoir travailler avec l’Agence pour codiriger cette plateforme continentale qui apportera aux MPME des connaissances, des ressources, un mentorat, une expertise technique et un soutien financier pour assurer la durabilité de leurs entreprises pendant et après la COVID-19. L’objectif de la plateforme continentale est en effet conforme à la vision d’Ecobank, qui est de contribuer au développement économique et social de l’Afrique, notre continent, » a déclaré Ade Ayeyemi.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.