#Developpement #IFC #Logement #Kenya
Denys Bédarride
14 juillet 2020 Dernière mise à jour le Mardi 14 Juillet 2020 à 08:30

Le Kenya va désormais se conformer aux normes écologiques de la Société financière internationale (IFC) pour poursuivre son programme de construction de logements abordables. Grâce à cette stratégie, les autorités espèrent atténuer les effets négatifs du changement climatique.

Le Kenya va désormais s’aligner sur les normes écologiques de la Société financière internationale (IFC), filiale privée du Groupe de la Banque mondiale, pour développer son programme de logements abordables. C’est ce qu’a annoncé Charles Hinga, secrétaire principal au ministère du Logement et du Développement urbain lors d’une réunion virtuelle.

Selon le responsable, les autorités kényanes optent désormais pour des logements à faible émission de carbone afin de lutter contre le changement climatique. De ce fait, des accords ont été signés avec des investisseurs privés pour « construire des maisons respectueuses de l’environnement afin d’aider le Kenya à atténuer et à s’adapter aux effets négatifs du changement climatique ».

Dans le cadre du programme Big four Agenda du gouvernement Uhuru Kenyatta visant à conduire le pays à l’émergence en accélérant les investissements dans quatre secteurs prioritaires, le Kenya envisage de construire près de 500 000 logements au cours des prochaines années. Grâce à cette stratégie, le gouvernement espère réduire de 60% le déficit en logements abordables d’ici 2022.

« La norme minimale pour la conception des maisons abordables et respectueuses du climat sera conforme au Programme de certification des bâtiments écologiques de l’IFC pour une meilleure efficacité (EDGE) », a déclaré Charles Hinga. Et d’ajouter : « la norme implique une réduction de 20 % de l’eau et de l’énergie incorporée dans les matériaux par rapport à un bâtiment de base, comme l’estime le logiciel EDGE ».

Source Agence Ecofin juillet 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.