#Cacao #Ghana #CoteDIvoire
Denys Bédarride
26 août 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 26 Août 2020 à 14:30

Dénommée « Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana », elle devrait permettre aux deux pays de faire valoir leurs intérêts sur le marché mondial.

Le Ghana et la Côte d’Ivoire ont annoncé récemment la création d’un organisme régional de coordination de leurs efforts communs dans la filière cacao. Baptisée « Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG) », cette plateforme devrait permettre aux deux pays de « promouvoir, de favoriser et de défendre leurs intérêts collectifs sur le marché international et dans les forums internationaux ».

L’organisation devrait permettre d’harmoniser efficacement les différentes actions prévues dans le cadre du partenariat conclu depuis 2017 entre les deux pays pour peser sur le marché mondial qu’ils approvisionnent à 60 %.

Parmi celles-ci figure l’annonce simultanée du prix au producteur le 1er octobre de chaque année pour réduire les risques de contrebande à travers les frontières et la promotion de la consommation de fèves dans les deux pays et en Afrique de l’Ouest.

A ces points, s’ajoute également la collaboration dans la lutte contre le travail infantile et forcé dans la filière ainsi que le renforcement des échanges entre le Centre national de recherche agronomique (CNRA) et l’Institut ghanéen de recherche sur le cacao (CRIG).

Pour rappel, la Côte d’Ivoire et le Ghana appliquent une prime spéciale de 400 $ sur chaque tonne de cacao vendue (différentiel de revenu décent-DRD) durant la campagne 2020/2021.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *