#CentralesSolaires #Botswana
Denys Bédarride
7 septembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 7 Septembre 2020 à 10:30

Ces infrastructures permettront au pays de satisfaire entièrement sa demande en diversifiant ses sources de production.

Le Botswana ambitionne d’accroître sa puissance électrique nationale de 610 MW d’ici 2026. Ces capacités seront principalement constituées par des centrales solaires et des centrales à charbon.

Lefoko Moagi, le ministre de l’Energie a, en effet, affirmé qu’un appel d’offres sera lancé au début de l’année 2021 pour la mise en place d’une centrale solaire de 200 MW qui devrait être achevée d’ici 2026.

La construction d’une centrale à charbon de 10 MW sera également lancée au cours de la même année et sera achevée en 2025. Le plan énergétique national adopté pour les 20 prochaines années prévoit aussi la mise en place d’une centrale photovoltaïque de 100 MW d’ici à 2022 et l’installation d’une centrale à charbon de 300 MW à l’horizon 2026.

Le gouvernement prévoit de faire construire ces centrales par des développeurs privés tout en conservant la prérogative de distribution électrique à la Botswana Power Corporation (BPC). Il a récemment accordé une licence à trois développeurs pour la production de 827 MW principalement destinés à l’exportation.

Le Botswana a actuellement une demande de 600 MW, mais peine à la satisfaire en raison des défaillances régulières de sa principale centrale électrique, la centrale de Morupule B (600 MW).

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.