#Electricite #Kinguele #Ngoulmendjim #Gabon
Denys Bédarride
13 septembre 2020 Dernière mise à jour le Dimanche 13 Septembre 2020 à 10:30

Au Gabon, 40 000 ménages verront leur accès à l’électricité s’améliorer grâce au projet de réhabilitation et de construction de 750 kilomètres de lignes électriques entrepris par le gouvernement. Cette promesse a été renouvelée par Christiane Ossouka Raponda, la nouvelle Première ministre du Gabon lors de la présentation de son programme politique devant l’Assemblée nationale.

Le projet mené avec l’appui de la GSEZ – Gabon Special Economic Zone (GSEZ) INFRA concernera les lignes basse et moyenne tension sur les axes Kango-Bifoun-Lambaréné-Fougamou-Mouila et Oyem-Bitam-Okok-Batouri et prendra en compte 150 villages. Ce projet d’extension du réseau électrique permettra également l’ajout de 17 MW de capacité.

En termes d’augmentation de la capacité installée du pays, plusieurs travaux de construction de centrales électriques seront lancés. Il s’agit du barrage de Kinguélé Aval (57,9 MW) dont la construction sera lancée en 2020 et ceux de Ngoulmendjim (73 MW) et de Dibwangui (15 MW) dont les travaux débuteront en 2021. Les infrastructures qui alimenteront plusieurs provinces du pays généreront 2 350 emplois lors de leur mise en place.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.