#Covid19 #PME #Cameroun
Denys Bédarride
16 septembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Septembre 2020 à 14:30

La méthode Kaizen implémentée par l’Agence japonaise de coopération internationale a boosté les performances du tissu productif camerounais. Le projet a formé 116 consultants auprès de 800 entreprises en 3 ans, et favorisé un accroissement de 40 % du chiffre d’affaires.

Arrivée en fin de séjour au Cameroun, la représentante résidente de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), Masuda Junka, a été reçue à Yaoundé, par le ministre en charge des PME, Achille Bassilekin III, nous apprend Investir au Cameroun.

Cette rencontre a permis de faire l’état des lieux de la coopération bilatérale entre les deux pays depuis plusieurs années. Masuda Junko a exprimé sa gratitude pour l’appui et la collaboration fluide entretenus avec ce département ministériel qui a abouti à l’amélioration du tissu productif des PME au Cameroun, à travers le projet Kaizen et la mise en place d’un plan directeur d’accompagnement des PME.

De 2017 à ce jour, a indiqué la représente de la Jica, le projet Kaizen a formé 116 consultants et près de 800 entreprises ont bénéficié d’appuis multiformes. Le projet a également permis d’accroître le chiffre d’affaires de plusieurs PME, d’au moins 40%.

Par ailleurs, dans l’optique de participer au développement des PME, la Jica a lancé, au cours de la période sous revue, le Prix Kaizen destiné aux start-up et organisations de 18 pays africains, investies dans plusieurs secteurs d’activités.

Le critère de sélection était surtout basé sur la production des biens et services contribuant à la lutte contre la Covid19. A ce jour, l’entreprise camerounaise dénommée MSMI basée à Douala et dont le promoteur est Chicot Audrey, a remporté le prix devant 22 entreprises africaines.

Très connue dans le monde de l’industrie, la méthode « Kaizen », qui signifie « amélioration continue » en français, permet, au moyen d’actions concrètes, simples et peu onéreuses, de doper les performances des entreprises.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.