#Madagascar
Denys Bédarride
8 octobre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 8 Octobre 2020 à 10:30

Conformément à la déclaration du Premier ministre malgache, Christian Ntsay sur la chaîne nationale il y a deux semaines, l’aéroport de Nosy – Be (nord) a repris du service depuis ce 1er octobre.

Cette disposition fait suite à la rencontre entre le président Andry Rajoelina et les opérateurs touristiques de Nosy – Be au mois d’août dernier.
Cette île étant à vocation touristique, les opérateurs locaux se sont plaints des impacts négatifs de la crise de la pandémie Covid-19 sur leurs activités et ont demandé une reprise des vols internationaux pour cette destination.

Cette ouverture partielle des frontières aériennes est soumise à plusieurs conditions imposées par l’Etat malgache que les compagnies aériennes doivent respecter.

Parmi lesdites conditions, l’obligation pour chaque passager de disposer d’un billet aller – retour à l’exception des rapatriés.

Les touristes qui débarquent sur l’île ont également interdiction formelle de se déplacer en dehors de Nosy – Be tant que l’Etat d’urgence sanitaire n’est pas encore levé.

Pour le moment, seule la compagnie « Ethiopian Airlines » a confirmé son calendrier de vol à partir de ce 1er octobre, et ce, pour une fréquence de 3 vol par semaine.

D’après le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie, ce premier vol d’Ethiopian Airlines transportait à son bord 113 passagers dont des résidents rapatriés.

Un autre vol de la même compagnie est attendu ce samedi. D’autres compagnies comme Air Link ou Air Austral prévoient de reprendre leurs vols à destination de « l’île aux parfums » vers la mi – novembre. Une reprise des vols régionaux qui relient Madagascar aux îles de l’Océan Indien est prévue à partir du 26 octobre.

Madagascar a fermé ses frontières aériennes quelques jours après l’annonce de premiers cas de contamination à la Covid-19 en mars dernier.

D’après le dernier bilan émanant du Centre de Commandement Opérationnel Covid-19, la Grande-île compte jusqu’au jeudi 1er octobre, 16.454 cas confirmés dont 15.430 guéris, 790 en traitement, et 232 décès.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.