#Zimbabwe
Denys Bédarride
30 novembre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 30 Novembre 2020 à 15:30

Le Fonds vert pour le climat a alloué une subvention de 26 millions $ au Zimbabwe pour le renforcement de la résilience au changement climatique de 2,3 millions de fermiers dans les régions est et sud du pays. Les femmes seront les principales bénéficiaires de ces fonds.

Le Zimbabwe a reçu une subvention de 26,6 millions $ octroyée par le Fonds vert pour le climat (GCF) afin de renforcer la résilience des fermiers les plus vulnérables des parties est et sud de son pays au changement climatique.

Le projet ira au profit de 2,3 millions de petits fermiers principalement des localités de Masvingo, Manicaland et Matabeleland South. La majorité des bénéficiaires seront des femmes.

Concrètement, le financement permettra de reprendre des projets d’irrigation, d’adopter de meilleures pratiques de gestion de l’eau et des sols. Une part du financement ira également à la promotion d’une agriculture résiliente au changement climatique, à l’amélioration de l’accès aux marchés et aux informations climatiques et au renforcement du partenariat public-privé.

« En mettant à la disposition des fermiers ces outils, formations et informations dont ils ont besoin pour s’adapter et mieux résister aux crises climatiques, nous investissons dans le futur économique et social de notre pays. Nous disposerons également de systèmes d’alertes précoces et pourrons lutter contre la pauvreté et la faim tout en contribuant à l’atteinte des objectifs climatiques », a affirmé Washington Zhakata, ministre zimbabwéen de l’Environnement et du Climat.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *