#CentralesSolaires #Tchad
Denys Bédarride
2 décembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Décembre 2020 à 19:30

Les infrastructures font partie d’un projet d’une valeur totale de 167 millions d’euros mené par Merl Solar Technologies. Elles entreront en service d’ici un an.

Au Tchad, le président Idriss Déby Itno a posé la première pierre de la construction de deux centrales solaires d’une capacité combinée de 100 MW dans la localité de Gaoui. Le projet inclut également la mise en place de capacités de stockage de 10 MVA, d’une sous-station électrique de 33/90 kV ainsi que de 10 kilomètres de ligne haute tension.

Le coût total de l’investissement est estimé à 167 millions d’euros qui seront financés par Merl Solar Technologies GmbH qui est aussi en charge de la réalisation du projet. Les travaux sont prévus pour durer 12 mois. « La réalisation de ce projet solaire de grande envergure constituera une première étape d’un vaste et ambitieux programme de mise en œuvre de notre plan d’urgence d’accès à l’électricité », a affirmé Ramatou Mahamat Houtoin, la ministre tchadienne de l’Energie.

La production de la centrale sera cédée à la compagnie électrique nationale dans le cadre d’un accord signé pour 20 ans. Le Tchad a l’un des taux d’électrification les plus bas du continent, 11,8 % en 2018 selon la Banque mondiale.

« C’est la première phase d’un grand projet que nous prévoyons depuis des années. C’est une opportunité qui s’offre à nous, car nous sommes en Afrique, dans le Sahel. Il y a du soleil en permanence, c’est une chance extraordinaire. Donc, nous allons diversifier les investissements dans le domaine de l’énergie propre, solaire et éolienne sur l’ensemble du territoire » a poursuivi Idriss Déby.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.