worker
#Actualite #Chomage #Economie #AfriqueDuSud
Denys Bédarride
2 mars 2021 Dernière mise à jour le Mardi 2 Mars 2021 à 19:07

Flirtant avec des sommets inédits depuis quelques années, le taux de chômage en Afrique du Sud s’est accentué avec le ralentissement de l’activité économique induit par la covid-19. 32,5 % de la population active sud-africaine est désormais touchée par ce phénomène.

Au quatrième semestre 2020, le taux de chômage a atteint le chiffre de 32,5 % contre 30,8 % au trimestre précédent. C’est ce qu’a annoncé l’Agence sud-africaine des statistiques (StatsSA) dans le rapport de l’Enquête trimestrielle sur les forces de travail, publié le mardi 23 février 2021.

Dans le rapport, l’agence a indiqué que le nombre de chômeurs est passé de 6,5 millions au troisième trimestre à 7,2 millions en fin d’année 2020, soit une hausse de 10,7%.

Cette augmentation qui selon l’institution est un véritable record pour la nation arc-en-ciel intervient dans un contexte où le pays connait une crise à la fois économique et sanitaire.

En effet, des facteurs tels que la propagation du coronavirus ont entraîné le ralentissement de l’activité des secteurs tels que le commerce, les finances ou encore les mines qui étaient déjà en difficulté avec la crise économique que traverse le pays depuis quelques années.

Cependant, l’augmentation du taux de chômage contraste avec le nombre de personnes en situation d’emploi, qui a de son côté augmenté. L’agence a en effet déclaré dans son rapport que « des gains d’emploi ont été observés dans toutes les industries, à l’exception des secteurs des mines et des finances ».

Au total, 333 000 nouveaux emplois ont été créés au cours du dernier trimestre 2020, même si cela reste inférieur au trimestre précédent qui a enregistré 543 000 nouveaux emplois.

Cette situation s’explique par le fait que même si le nombre de personnes en situation d’emploi a augmenté, celui des personnes en âge de travailler et qui sont au chômage, ou encore le nombre de personnes ayant perdu leur emploi a également considérablement augmenté.

De même, le nombre de personnes ayant renoncé à trouver un emploi contribue à l’augmentation du taux de chômage.

« La proportion de personnes en âge de travailler par rapport à la proportion de personnes qui ont un emploi s’élargit ; ce qui signifie que le marché ne crée pas suffisamment d’emplois pour absorber le maximum [de personnes, Ndlr] », a indiqué Risenga Maluleke, statisticien général à StatsSA.

Notons que par rapport à 2019, le nombre personnes au chômage en Afrique du Sud est actuellement en hausse de 7,5% ; le taux de chômage est en hausse de 3,4% alors que le nombre total d’emplois a baissé de 1,4 million.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.