vaccin covid19
#Actualite #Coronavirus #Sante #Vaccin #Vaccination #CoteDIvoire
Agence Ecofin
14 septembre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 14 Septembre 2021 à 11:53

Avec 52 293 cas enregistrés au mercredi 8 septembre dernier, la Côte d’Ivoire a connu un pic de contamination à la covid-19 en août 2021. Une situation due, selon les autorités, au non-respect des mesures barrières et à une troisième vague particulièrement virulente.

La Côte d’Ivoire ambitionne de vacciner toutes les personnes « jugées les plus exposées » à la covid-19, avant le 15 octobre prochain. C’est ce qui ressort de la réunion du Conseil national de sécurité (CNS) qui s’est tenue le jeudi 9 septembre, et dont le communiqué a été publié par la présidence.

Au nombre de ces personnes, figurent les agents de santé du public et du privé, les forces de défense et de sécurité, les enseignants du public et du privé, les officiers de justice, les restaurateurs, hôteliers, tenanciers de bars, maquis et boîtes de nuit et leurs employés et les personnes présentant des causes de comorbidité ainsi que celles âgées de 60 ans et plus.

Cette décision fait suite à la lenteur constatée dans la campagne de vaccination alors que les contaminations sont en hausse. Au total, le pays s’attend à recevoir plus de 12 000 000 de doses de vaccins, mais n’en a reçu jusque-là qu’un peu plus de deux millions et demi.

Cependant, en plus de l’insuffisance des vaccins, la campagne de vaccination, en Côte d’Ivoire, se heurte à la méfiance de certaines personnes. A ce jour, les autorités sanitaires n’ont pu administrer que 1 477 179 sérums, dont seulement 272 126 personnes ont reçu deux doses. Le mois d’août 2021 a été marqué par une hausse des contaminations à la maladie dans le pays. 5534 nouveaux cas ont été enregistrés, soit une moyenne de 178 cas par jour.

C’est trois fois plus que les statistiques du mois précédent, et selon le gouvernement, le nombre de décès enregistré au cours de la même période (112) constitue 25,4% du nombre total répertorié depuis le début de la pandémie.

Pour accélérer sa campagne de vaccination, le pays a reçu le 20 août, 1 180 530 doses du vaccin Pfizer via le mécanisme COVAX, et 100 800 doses de Johnson & Johnson à travers l’initiative AVATT, début septembre. Notons qu’à partir du lundi 13 septembre, les tests PCR ne seront plus valables après trois jours, au lieu de cinq jours pour tous les voyageurs entrant en Côte d’Ivoire par voie aérienne.

Le gouvernement a également décidé d’adopter le pass à QR code pour « réduire les fraudes sur les attestations de tests et les carnets de vaccination ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *