vaccin covid19 1
#Actualite #Sante #Vaccination #Nigeria
Agence Ecofin
7 octobre 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 7 Octobre 2021 à 18:12

Touché de plein fouet par la covid-19, le Nigeria a annoncé vouloir vacciner 70% de sa population, d’ici 2022. Un objectif sur lequel les autorités ont du retard, puisque d’après l’Union africaine, seulement 0,94% des Nigérians sont totalement vaccinés.

Dans le cadre du projet de préparation et de réponse à la covid-19, le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé le 30 septembre, un crédit de 400 millions de dollars de financement supplémentaire de l’Association internationale de développement (IDA), en faveur du Nigeria.

Ce soutien accordé au pays pour l’achat et le déploiement de vaccins vise à intensifier sa vaccination contre la covid-19, renforcer les systèmes de santé pertinents, afin de se préparer aux futures urgences sanitaires. « Ce financement supplémentaire garantirait que le gouvernement nigérian dispose des ressources financières nécessaires pour poursuivre sa campagne de vaccination.

Ainsi, les Nigérians auront un accès accru à la vaccination anti covid-19 », a signifié Shubham Chaudhuri, directeur de la Banque mondiale pour le Nigeria. Pour l’heure, seulement 0,94% de la population nigériane a été vaccinée. Un pourcentage bien loin des objectifs de vaccination du gouvernement.

C’est donc dans l’optique d’accélérer la campagne vaccinale que Godwin Obaseki, gouverneur de l’Etat d’Edo veut introduire un pass vaccinal, interdisant ainsi aux personnes non vaccinées l’accès à certains lieux publics, tels que les banques, les églises ou les mosquées.

Une décision mal accueillie par les populations, dans un contexte où moins de 10 millions de doses de vaccin ont été reçues pour une population de plus de 200 millions d’habitants. Pour rappel, plus de 157 milliards de dollars ont été déployés depuis le début de la pandémie par la Banque mondiale, afin de lutter contre les impacts sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie.

Le Nigeria a pour sa part bénéficié d’un fonds de 1,2 milliard de dollars inclus dans le budget révisé du gouvernement fédéral au titre du fonds d’intervention contre la covid-19.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.