#Tanzanie
Denys Bédarride
1 février 2020 Dernière mise à jour le Samedi 1 Février 2020 à 19:30

C’est ce qu’a confié à Bloomberg, Japhet Hasunga le ministre de l’Agriculture.
Alors que le pays anticipait 290 000 tonnes cette saison, il pourrait finalement récolter comme en 2018/2019 environ 225 000 tonnes en raison des fortes pluies qui sont tombées notamment sur la région côtière depuis septembre dernier.

Pour les autorités, cette baisse annoncée de la production vient rendre un peu plus hypothétique l’ambition de récolte d’ici 2024, d’un volume de 1 million de tonnes. Il s’agit en outre de la deuxième année consécutive pour laquelle le pays n’arrive pas à atteindre ses objectifs de production.

D’après les données rapportées par Bloomberg, la Tanzanie a déjà écoulé 214 000 tonnes de noix de cajou pour près de 554 milliards de shillings (241 millions $) via le système d’enchères électronique introduit l’année dernière.

Source Agence Ecofin janvier 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *