#BurkinaFaso
Denys Bédarride
15 février 2020 Dernière mise à jour le Samedi 15 Février 2020 à 19:30

Le Fonds émirati Khalifa pour le développement de l’entreprise a accordé un appui financier d’une valeur de 6 milliards FCFA soit 10 millions $ au Burkina Faso, en vue de créer 50 000 emplois au profit des jeunes burkinabè.

La signature de cet accord de financement a eu lieu, le 4 février 2020, entre le président du Khalifa Fund, Hussain Jasim Al Nowais, et le ministre burkinabè en charge de la Jeunesse, Salfo Tiemtoré.

Selon les autorités, cet appui financier permettra d’investir dans l’employabilité des jeunes, la formation, l’autosuffisance des femmes, le développement des micro-projets et des Petites et moyennes entreprises/Petites et moyennes industries (PME/PMI).

Se prononçant à cet effet, le président du fonds a indiqué que « c’est un prêt à un taux préférentiel. Il vise à créer 50 000 emplois pour les jeunes au Burkina Faso dont 50% iront au profit des femmes et 50% au niveau des hommes ».

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.