#Nigeria
Denys Bédarride
18 avril 2020 Dernière mise à jour le Samedi 18 Avril 2020 à 10:30

Le premier producteur de pétrole d’Afrique va réduire la production de pétrole de 417 000 barils par jour, en référence à sa production d’octobre 2018 qui était de 1,829 million de barils par jour.

Cela portera sa production à 1,412 million de barils par jour pour la période correspondant à la validité du nouvel accord de la zone OPEP+, en mai et juin.

Le nouvel accord implique une réduction de la production de 9,7 millions de barils par jour et vise à diminuer le niveau de surproduction en cours depuis plusieurs semaines, pour favoriser une remontée des cours du combustible.

Cette décision n’arrange cependant pas les prévisions de recettes du Nigéria pour ce qui est des exportations de pétrole cette année. Le pays visait en effet une production moyenne de 2 millions de barils par jour à 57 dollars le baril.

Il faut rappeler que le Nigéria est exempté de réduction de son offre de condensats comprise entre 360 000 et 460 000 barils par jour.

Source Agence Ecofin avril 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.