#Financement #GrandAccra #Inondations #Ghana
Denys Bédarride
11 août 2020 Dernière mise à jour le Mardi 11 Août 2020 à 10:30

Le Parlement ghanéen a approuvé un accord de prêt de financement de 119 millions $ obtenu par le gouvernement auprès de la Standard Chartered Bank.

Les fonds serviront à mettre en œuvre un système de drainage efficace pour lutter contre les inondations dans la région du Grand Accra.

Le Ghana bénéficiera d’un Financement de 119 millions $ de la part de ses partenaires financiers pour mettre en place des projets d’assainissement dans la capitale Accra. L’accord de financement a été approuvé la semaine dernière par le Parlement, a-t-on appris de plusieurs médias locaux.

Le nouveau montant servira à financer la conception et la construction d’un système de drainage et d’un système d’égout auxiliaire à Nima, une ville située dans la région du Grand Accra. L’ouvrage vise à atténuer les inondations récurrentes dans la région en améliorant l’accès aux services de collecte des déchets solides et de gestion du drainage qui sont actuellement insuffisants.

« Chaque année, des sommes importantes sont débloquées pour que nous puissions faire du curage et du revêtement en béton, et ce que j’appellerais des palliatifs ne résolvent pas les problèmes. Les drains souterrains sont la solution », a à cet effet commenté Samuel Atta Akyea (photo), ministre des Travaux et du Logement. Et d’ajouter : « nous aurons pour la première fois de véritables systèmes de drainage souterrains d’eaux usées pour créer un environnement propre ».

Notons que le nouveau financement est constitué d’un accord de facilité de prêt entre le gouvernement du Ghana et la Standard Chartered Bank à hauteur de 107 millions $, soutenu par Eksport Kredit Fonden (EKF) et d’une facilité commerciale à hauteur de 12 millions $.

Source Agence Ecofin août 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.