#OPEP #PME #Afrique
Denys Bédarride
5 octobre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 5 Octobre 2020 à 18:30

L’OFID, bras financier de l’OPEP chargé de l’aide au développement, va octroyer une aide de 20 millions $ en faveur des pays d’Afrique de l’Est. Grâce à des prêts accordés via l’EADB, les nouveaux fonds permettront de soutenir les PME et de mettre en œuvre des projets infrastructurels.

Le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) va décaisser 20 millions $ en faveur des pays de l’Afrique de l’Est. C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié cette semaine.

Le nouveau financement vise à aider les petites et moyennes entreprises (PME) des pays de la région. Accordé via la Banque de développement de l’Afrique de l’Est (EADB), il permettra de fournir des prêts dans le cadre d’une stratégie visant à renforcer le développement du secteur privé qui a été cette année grandement affecté par la crise du coronavirus.

Les fonds serviront également à développer des projets infrastructurels. Ceux-ci permettront notamment d’améliorer l’accès aux services sociaux, de soutenir le commerce et, à terme, fourniront à l’Afrique de l’Est un environnement commercial plus compétitif.

« En finançant les PME, nous espérons promouvoir les entreprises qui génèrent des opportunités d’emploi, le développement économique social et par conséquent promouvoir l’intégration régionale. Le secteur des PME est un pilier essentiel pour une croissance économique durable, car il est l’épine dorsale des économies des pays membres de l’EADB », a déclaré Vivienne Yeda (photo), directrice générale de la Banque.

Notons que ce prêt est le troisième du genre accordé par l’OFID à l’EADB dans le cadre du soutien aux PME.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.