#Eolienne #Solaires #Mozambique
Denys Bédarride
12 octobre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 12 Octobre 2020 à 16:00

Le gouvernement a lancé un appel d’offres pour la construction de trois centrales solaires et d’une centrale éolienne de 40 MW chacune. Les entreprises seront sélectionnées dans le cadre du PROLER, un mécanisme d’appel d’offres conçu sur mesure pour le renouvelable.

Au Mozambique, le ministère de l’Energie vient de lancer un appel d’offres pour la mise en place de quatre centrales d’énergie renouvelable d’une capacité combinée de 160 MW. Cette mise en concurrence entre dans le cadre du PROLER, un mécanisme de marché public taillé sur mesure pour les centrales d’énergie renouvelable.

Trois des projets sont des centrales solaires d’une capacité individuelle de 40 MW dans les districts de Dondo, Manje et Lichinga. Une centrale éolienne de 40 MW sera également construite dans le district d’Inhambane.

Les appels d’offres seront conduits avec l’appui de l’Agence française de développement et de la Commission européenne par Electricidade de Mocambique (EDM), la compagnie électrique nationale. Cette dernière sera également la cliente pour l’électricité qui sera produite par les centrales.

Le Mozambique cherche à diversifier son mix énergétique en y intégrant les énergies renouvelables. Il a actuellement un parc solaire de 55 MW et deux centrales d’une capacité combinée de 80 MW sont en développement dans les localités de Nampula et de Niassa.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.