#VisaElectronique #Niger
Denys Bédarride
13 octobre 2020 Dernière mise à jour le Mardi 13 Octobre 2020 à 08:30

L’annonce a été faite, ce 30 septembre, lors d’un atelier, par l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) qui accompagne le gouvernement sur ce projet.

L’objectif du visa électronique est de faciliter les formalités de voyages et de renforcer l’attractivité touristique et économique du pays, en plus de permettre aux autorités compétentes, une meilleure gestion de ses frontières et un contrôle plus efficace de la migration.

Présent à la cérémonie, le directeur de la surveillance du territoire (DST) est revenu sur les difficultés liées aux textes actuellement en vigueur quant à l’obtention d’un visa nigérien et a longuement parlé des solutions intermédiaires qui ont été élaborées. Au rang de ces solutions, les visas volants qui consistaient à délivrer des visas d’entrée aux ressortissants et résidents des pays dans lesquels le Niger ne dispose pas de représentations diplomatiques ou consulaires. Il a également salué l’initiative du visa électronique.

« Le Niger est historiquement un pays très attractif pour la migration pour diverses raisons économiques, touristiques ou de transit, mais avec près de 5600 km de frontières internationales, une trentaine de points d’entrée terrestres officiels, 3 aéroports internationaux, il n’est pas possible de procéder au contrôle du territoire national sans une gestion modernisée des frontières et une coordination efficace entre tous les services compétents » a déclaré Sophie Hoffmann, la cheffe Unité de gestion des frontières OIM Niger.

Tous les acteurs sont décidés à faire du E-visa une réalité au Niger dans les meilleurs délais.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.