#Monnaie #SoudanDuSud
Denys Bédarride
21 octobre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Octobre 2020 à 10:30

Cette situation est due à la grave crise économique que traverse le pays et que n’arrange pas la tendance à la thésaurisation observée au sein de la population.

La livre sud-soudanaise, monnaie nationale du Soudan du Sud n’aura bientôt plus cours dans le pays. C’est ce qu’a annoncé le vendredi 9 octobre, Michael Makuei Lueth, ministre sud-soudanais de l’Information et de la Radiodiffusion.

Il s’agit d’une décision du gouvernement visant à contrer la crise économique et la dépréciation de plus en plus inquiétante de la livre sud-soudanaise (SSP). Alors que la pandémie du coronavirus a entraîné une chute des cours du pétrole et fait ainsi baisser les revenus du pays, la monnaie a perdu de sa valeur, s’échangeant jusqu’à 510 SSP pour 1 dollar au marché noir, alors que le taux officiel est de 167 SSP pour un dollar.

Pour les autorités de Juba, cette situation est due à une tendance de plus en plus grande à la thésaurisation observée au sein de la population.

« La plupart des citoyens détiennent des devises chez eux, craignant que leur argent soit confisqué lorsqu’ils le déposent à la banque. Le cabinet a donc décidé de changer la monnaie », a déclaré le ministre Lueth.

Cette décision intervient dans un contexte particulier pour l’économie sud-soudanaise affectée par plusieurs années de guerre civile, et que le gouvernement du président Salva Kiir cherche à réformer depuis plusieurs mois. Au milieu du mois de septembre, Salvatore Garang Mabiordit Wol, ancien ministre des Finances, a ainsi été limogé et remplacé par Athian Diing.

« La monnaie actuelle sera changée et si à un moment donné elle n’a plus cours, celle que vous détenez ne sera plus qu’un simple papier », a prévenu le ministre Lueth invitant la population à« se dépêcher d’aller à la banque, afin d’éviter de faire la queue quand viendra le moment de changer la monnaie ».

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.