#AgroIndustriels #Kenya
Denys Bédarride
2 décembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Décembre 2020 à 15:30

Un fonds d’investissement équivalent à 20 millions $ sera mis en œuvre par le gouvernement kényan. Il financera des projets et entreprises agro-industriels conçus et dirigés par des jeunes.

Le gouvernement kényan annonce la création d’un fonds d’investissement de 2,2 milliards de shillings kényans, soit 20 millions $ qui financera des projets agro-industriels portés par des jeunes. Il sera mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture dans le cadre d’un programme cofinancé par la Banque africaine de développement (BAD).

Les jeunes porteurs de projets liés à l’agro-industrie et aux chaînes de valeur connexes seront insérés dans des centres d’incubation dans lesquels ils bénéficieront d’un accompagnement sous forme de coaching et de mentorat. Par la suite, des prêts et garanties leur seront alloués pour financer le lancement de leurs entreprises. Les montants à accorder iront de 500 millions à 5 milliards de shillings, avec de faibles taux d’intérêt.

L’Etat kényan à travers cette initiative espère former 10 000 entrepreneurs agricoles et créer des opportunités pour près de 50 000 jeunes dans la chaîne de valeur agricole. Il s’agira surtout de les impliquer dans le secteur agricole où leur participation reste faible.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.