ANTANARIVO
#Covid19 #Economie #Fmi #Madagascar
Denys Bédarride
6 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 6 Avril 2021 à 12:39

En février 2021, le gouvernement malgache s’était entendu sur un montant de 320 millions $ avec les services du FMI. L’objectif est de réduire l’impact de la covid-19 sur l’économie, tout en relançant la croissance et en réduisant la pauvreté.

L’Etat malgache bénéficiera d’un financement de 312,4 millions $ du Fonds monétaire international (FMI). C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié le 29 mars 2021.

Les fonds seront décaissés au titre d’une facilité élargie de crédit (FEC) qui s’étalera sur 40 mois. Ils serviront essentiellement à aider le pays à atténuer l’impact de la pandémie de coronavirus sur son économie, à maintenir sa stabilité macroéconomique et à relancer les réformes nécessaires pour accroître et soutenir la croissance tout en réduisant la pauvreté.

« Il [le programme de financement, Ndlr] vise à reconstruire et à renforcer l’espace budgétaire pour permettre les investissements et les dépenses sociales indispensables grâce à la mobilisation des recettes et à l’amélioration de la qualité des dépenses ; à reprendre et faire progresser les réformes structurelles et les efforts de lutte contre la corruption et pour une meilleure gouvernance ; et à renforcer le cadre de politique monétaire et la stabilité financière, tout en maintenant la stabilité des prix avec une flexibilité du taux de change », indique l’institution.

Il faut rappeler que l’accord de principe obtenu début février 2021 entre Antananarivo et les services du FMI tablait sur un financement de 320 millions $. Empêtrée dans des difficultés économiques sur fond de pauvreté, l’île a enregistré une contraction de plus de 4% de son économie en 2020, et l’objectif du gouvernement est de mobiliser assez de financement pour se sortir de ces difficultés. Néanmoins, en 2020, le FMI avait déjà accordé au pays deux financements d’urgence de 166 millions $ et 172 millions $.

Notons que la validation du nouvel accord par le conseil d’administration du FMI permettra le décaissement immédiat d’une première tranche de 69,4 millions $.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *