#Actualite #Economie #Petrole #VieDesEntreprises #Nigeria
Denys Bédarride
13 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 13 Avril 2021 à 16:35

En Afrique, le Nigéria est l’un de plus importants pôles de développement pétrolier et gazier pour la société française Total, qui cherche à mettre en activité un nouveau champ d’ici la fin de cette année.

Au Nigéria, le géant français de l’énergie Total a annoncé que le début de la production de pétrole sur son champ Ikike, situé en mer, au cœur du bloc OML 99, est prévu pour le quatrième trimestre de 2021.

La décision finale d’investissement avait été prise il y a deux ans. La production était alors planifiée pour être lancée l’année d’après, mais le contexte créé par l’apparition du coronavirus n’a pas facilité les choses.

Une fois à pleine puissance, le champ devrait générer 45 000 barils d’huile par jour et 116 millions de pieds cubes par jour de gaz. La production d’Ikike sera acheminée par pipeline vers la plate-forme AMD-2 du champ Amenam situé sur le même bloc.

Amenam chevauche les blocs OML 99 et OML 70. La plateforme de développement du champ Ikike comprend des stations de pompage, des installations de production, des réservoirs de stockage de gaz, un système de déchargement de navires, des lignes de transport de pétrole, des installations de traitement et des systèmes de sécurité.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.