electricite 2
#Actualite #Economie #Electricite #Energie #Rwanda
Agence Ecofin
18 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 18 Mai 2021 à 11:08

Le Rwanda se donne les moyens d’atteindre l’accès universel à l’électricité en 2024. L’une des options prises dans ce cadre est la fabrication locale de certains équipements, dont les câbles pour les lignes de transmission électriques.

Le district de Nyanza accueillera bientôt la deuxième usine de fabrication de câbles électriques du Rwanda. L’infrastructure, d’une valeur de 5 millions $, est construite par Mark Cables Factory, un fabricant de câbles de renommée mondiale basé à Dubaï, aux Emirats arabes unis.

La première phase de fonctionnement de l’usine commencera en juin 2021. La deuxième phase est prévue pour le mois d’août. Selon Eric Rutabana, directeur du groupe Milbridge pour l’Afrique de l’Est, le Rwanda dépendait de l’importation de différentes variétés de câbles.

Le pays dépenserait au moins 30 millions $ par an en importations de câbles. « Avec l’objectif ambitieux d’étendre l’électricité à tous les Rwandais, nous devons avoir des industries locales qui soutiennent cet objectif […]. », a déclaré le responsable.

L’usine, avec sa capacité de production d’environ 35 000 tonnes par an, sera en mesure d’exporter vers les marchés voisins.

« Dans un premier temps, nous ciblons le marché rwandais avec différents types de produits, notamment les câbles AB, les câbles de service, les câbles de bâtiment, les câbles flexibles, les câbles multiconducteurs et les câbles souterrains. », affirme Eric Rutabana.

L’ambition du gouvernement est d’augmenter la capacité de production d’électricité de 238,36 MW à 556 MW d’ici 2024. Ainsi, l’accès de la population à l’électricité devrait passer de 56,7 % à 100 % d’ici 2024.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.