frontiere
#Actualite #Economie #Frontieres #Ethiopie #Kenya
Agence Ecofin
15 juin 2021 Dernière mise à jour le Mardi 15 Juin 2021 à 16:10

Engagé dans une politique de facilitation des échanges commerciaux avec ses voisins, le Kenya a mis en place plusieurs postes à guichet unique aux frontières avec l’Ouganda et la Tanzanie. En décembre 2020, c’est avec l’Ethiopie que le pays a lancé un nouveau poste frontalier à guichet unique.

Le Kenya et l’Ethiopie ont inauguré le 8 juin leur premier poste frontalier à guichet unique « one-stop border post (OSBP) », a-t-on appris de plusieurs sources concordantes.

Le projet qui avait été lancé en décembre 2020 a pour but de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays. Située dans la ville de Mayole, l’infrastructure permettra, selon Kennedy Nyaiyo, secrétaire de l’Autorité de gestion des frontières du Kenya, relayé par Xinhua, de « réduire le temps de passage à la frontière d’au moins 30 % et favorisera une circulation plus rapide des marchandises et des personnes ».

L’installation de ce poste frontalier implique en effet que les procédures et autorisations de voyage relatives au transport des personnes et des biens seront centralisées en un seul point.

Ainsi, les formalités d’entrée et de sortie des deux pays seront effectuées de manière conjointe ; ce qui permettra d’améliorer la circulation et d’assurer la transparence des échanges.

Il s’agit, selon les autorités, d’une nouvelle étape dans le développement de l’intégration entre les deux pays. Notons que le Kenya dispose déjà de 4 postes frontaliers à guichet unique qui sont situés à Busia, Malaba, Namanga et Taveta, et ont pour but de faciliter les échanges avec ses voisins.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.