vaccin covid19
#Actualite #Coronavirus #Sante #Vaccin #Vaccination #Tanzanie
Agence Ecofin
28 juin 2021 Dernière mise à jour le Lundi 28 Juin 2021 à 16:34

Face à la covid-19, la Tanzanie avait adopté une position assez singulière, refusant même la mise en place d’une campagne de vaccination. Récemment, le pays a annoncé une série de mesures pour rattraper son retard et freiner la propagation du virus.

La Tanzanie veut se joindre à l’initiative Covax pour bénéficier des facilités quant à l’obtention des vaccins contre la covid-19. C’est ce qu’a annoncé Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse le 17 juin.

Selon la responsable, le pays devrait commencer les démarches la semaine prochaine pour la mise en place et le lancement de sa campagne de vaccination. D’après Richard Mihigo, coordinateur du programme de vaccination et de développement des vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, les premières doses de vaccins devraient arriver « dans quelques semaines ».

Il faut préciser qu’il s’agit d’une décision importante du gouvernement tanzanien. Depuis le début de la pandémie en effet, le président John Magufuli, décédé le 17 mars dernier, a adopté une dynamique singulière, refusant même l’usage des vaccins. Cette situation a entraîné l’augmentation du nombre de cas de contamination.

Avec l’arrivée au pouvoir de Samia Suluhu Hassan, le pays s’est tourné vers la prévention du mal et la lutte contre sa propagation. Ainsi, des mesures ont été prises, dont la suspension des vols en provenance des pays où des variants du virus ont été signalés, et la mise en quarantaine des voyageurs en provenance des pays dits « à risque ».

En outre, selon Richard Mihigo, relayé par Reuters, l’archipel de Zanzibar a reçu le 14 juin, une livraison de 100 000 doses du vaccin Sputnik V. Il sera administré « aux pèlerins, aux travailleurs de première ligne, aux employés des hôtels et aux personnes souffrant de comorbidités ».

Notons que récemment, le gouvernement tanzanien a annoncé que le pays publierait à nouveau ses statistiques relatives au nombre de contaminations et de décès liés à la covid-19, alors que le pays fait face à une possible troisième vague de contamination.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.