gaz naturel
#Actualite #Economie #Gaz #GazNaturel #SoudanDuSud
Agence Ecofin
5 juillet 2021 Dernière mise à jour le Lundi 5 Juillet 2021 à 17:20

Le Soudan du Sud tente de lancer cet appel d’offres depuis 2019, mais de nombreuses difficultés internes et l’apparition du coronavirus ont empêché la mise en œuvre du programme.

Le 23 juin, le Soudan du Sud a lancé son premier cycle d’octroi de licences d’exploration de pétrole et de gaz naturel. Une étape importante dans les efforts des autorités consistant à relancer l’industrie pétrolière qui a longtemps été affectée par la guerre civile et ses conséquences.

L’appel d’offres couvre 5 blocs à terre, dont la superficie s’étend entre 4 000 et 25 000 km2. Les investisseurs potentiels peuvent demander toutes les informations au ministère du Pétrole jusqu’au 23 août 2021, via l’adresse www.southsudanlicensinground.com.

« Le cycle d’octroi de licences pétrolières vise à susciter l’intérêt d’un groupe diversifié d’investisseurs étrangers dans une région qui accueille déjà des majors pétrolières et gazières de Chine et de Malaisie. Le pays espère accueillir à nouveau des partenaires et des opérateurs expérimentés après les progrès significatifs réalisés dans le retour à la paix et à la stabilité », a indiqué un communiqué du ministère du Pétrole.

Entre 2019, date de la première tentative de lancement de ce cycle et aujourd’hui, de nouvelles données géologiques ont été produites et sont disponibles pour que les potentiels investisseurs comprennent mieux l’offre.

Selon ces données, environ 90 % des réserves de pétrole et de gaz du Sud-Soudan restent inexplorées, offrant des opportunités sans précédent aux investisseurs internationaux. Initialement, l’appel d’offres couvrait 14 blocs. Les raisons de la réduction des blocs offerts n’ont pas été spécifiées.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.