telecoms
#Actualite #Economie #HautDebit #Telecoms #Afrique
Agence Ecofin
22 septembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Septembre 2021 à 12:23

En 2018, la première phase du projet de développement des infrastructures des télécommunications et des TIC a permis au Bénin de déployer 2000 km de fibre optique. Le pays prépare la seconde phase pour étendre davantage les dividendes numériques à toute sa population.

La République du Bénin a reçu de la Chine un prêt concessionnel de 265 millions de yuans RMB (40,2 millions USD) pour densifier son réseau télécoms à haut débit. L’accord financier a été signé, mardi 14 septembre, par le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci (photo, à droite), et l’ambassadeur de Chine près le Bénin, Jingtao Peng (photo, à gauche).

Concrètement, l’argent servira à la mise en place, d’une part, d’un réseau dorsal 484,1 km en fibre optique couvrant certaines localités du Mono, du Zou, des Collines et du nord Bénin ; et d’autre part, d’un réseau métropolitain en fibre de 204,8 km pour desservir plus de dix villes ainsi que la route des Pêches avec du haut débit.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a indiqué que « ce projet permettra aussi de connecter les zones lacustres à la fibre nationale par la technologie des faisceaux dans le seul but de rendre le numérique disponible pour tous sur le territoire béninois ».

La densification du réseau à haut débit que finance la Chine rentre dans le cadre de la seconde phase du projet de développement des infrastructures des télécommunications et des TIC (PDI2T) initié en 2016 et piloté par l’Agence pour le développement du numérique (ADN).

Au terme de la première phase en 2018, le gouvernement avait annoncé entre autres la réhabilitation et l’extension du réseau de transport national avec 2 000 km de fibre sur tout le territoire national ; le développement d’un réseau métropolitain autour de Ouidah, Calavi, Godomey, Cotonou, Porto Novo (environ 200 km de fibre).

Le financement de la Chine au Bénin s’ajoute à plusieurs autres, notamment les 100 millions USD octroyés au pays par la Banque mondiale en 2019, pour soutenir ses ambitions de transformation numérique. Dans son plan de développement national 2018-2025, le gouvernement a fait du haut débit dans l’économie numérique, un atout de la croissance économique.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.