coton
#Actualite #Agriculture #Coton #Economie #CoteDIvoire
Agence Ecofin
19 octobre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 19 Octobre 2021 à 10:24

Dans cette filière, le gouvernement offre depuis deux saisons, le tarif au producteur le plus attractif de la sous-région ouest-africaine.

En Côte d’Ivoire, le kilogramme de coton reviendra à 300 Fcfa durant la campagne 2021/2022. L’annonce a été faite le 7 octobre dernier, par le Premier ministre, Patrick Achi en marge de la Journée mondiale du coton. Si ce montant est identique par rapport à celui de la saison précédente, il reste toutefois, le plus élevé de la région ouest-africaine dans un contexte où les pays ont accordé des tarifs compris entre 265 et 280 Fcfa/kg.

Pour ce nouvel exercice, la nation éburnéenne anticipe une récolte de 582 000 tonnes, soit 4 % de plus qu’en 2020/2021. Avec ce niveau, le pays pourrait passer du statut de 2e producteur africain de coton à celui de 4efournisseur, soit son rang de 2017/2018 dans l’hypothèse où les autres poids lourds de la région atteignent leur objectif de récolte durant la saison 2021/2022.

Alors que le Burkina Faso vise environ 630 000 tonnes, le Mali cible au moins 800 000 tonnes et le Bénin compte bien garder son rang de premier producteur africain en améliorant son record de 730 000 tonnes réalisé un an plus tôt.

En Côte d’Ivoire, la culture du coton est pratiquée par 132 000 producteurs. Dans le pays, la fibre occupe une superficie d’environ 450 000 hectares.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.