avicole
#Acheminement #Actualite #Economie #ProductionAvicole #Cameroun
Agence Ecofin
16 novembre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 16 Novembre 2021 à 10:12

Les produits avicoles et porcicoles congelés sont interdits sur les marchés camerounais depuis 2006. Mais ils sont autorisés en Guinée équatoriale où une multitude de trafiquants alimente un marché illégal d’exportation.

Des agents du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) ont détruit 5 tonnes de produits avicoles et porcicoles congelés à Mvog Betsi, un quartier de Yaoundé. « Ladite destruction fait suite à plusieurs saisies de ces produits introduits frauduleusement dans nos marchés par des commerçants véreux.

L’objectif de cette action demeure l’assainissement des secteurs avicole et porcicole tout en protégeant la production locale », indique le Minepia. À la question de savoir d’où proviennent ce poulet et porc congelé ? Le ministère déclare que, « la source de ces produits interdits c’est la Guinée équatoriale ».

La même source ajoute : « Le rythme avec lequel ces produits entrent au Cameroun en provenance de la Guinée équatoriale est incroyable. Les commerçants et des personnes les plus insoupçonnées [parfois des hommes en tenue] sont à la manœuvre.

Ils utilisent des subterfuges et autres moyens frauduleux pour faire passer ces marchandises illicites. Parfois, c’est grâce à la corruption des contrôleurs que le poulet ou le porc congelé en provenance de Guinée équatoriale arrivent au Cameroun ». Le Minepia indique que le pays paie ainsi le prix de sa proximité avec ce pays voisin où le poulet et le porc congelé sont autorisés.

Selon le ministère, les services vétérinaires sillonnent les espaces marchands pour veiller au grain.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.