analyse eco
#Actualite #Budget #Economie #CoteDIvoire
Agence Ecofin
24 novembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 24 Novembre 2021 à 15:06

Première économie de l’UEMOA, la Côte d’Ivoire affiche une résilience significative en dépit de l’impact de la pandémie de covid-19.

Le gouvernement ivoirien a adopté au cours du Conseil des ministres du 3 novembre, un projet de Loi de finances rectificative du budget 2021 qui connaît une hausse de 1,22 milliard de dollars (694,7 milliards FCFA). Le budget 2021 est donc passé de 14,8 à 16 milliards de dollars.

Cette décision se justifie, selon les autorités ivoiriennes, par les « évolutions de la conjonction économique fortement impactée par la pandémie de covid-19 et la nécessité de poursuivre les efforts dans le domaine de la santé et des politiques de réduction de la pauvreté pour améliorer le cadre de vie et le bien-être des populations ».

Si le taux de pauvreté en Côte d’Ivoire est passé de 44,4% en 2015 à 39,5 en 2018, selon la Banque mondiale, il demeure élevé, et le pays est appelé à renforcer sa stratégie de développement pour une meilleure répartition des richesses.

Le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, et le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, ont à cet effet abordé lors d’une réunion en octobre dernier, les questions relatives à la diversification économique, la nécessité de réformes foncières, l’amélioration de l’accès au financement, l’investissement dans le capital humain et l’importance de la paix et de la stabilité dans la région sahélienne.

Pour rappel, le gouvernement ivoirien a annoncé le 20 octobre dernier que le budget de l’année 2022 va s’établir à 17,6 milliards de dollars et s’articule autour de 30 dotations et 150 programmes budgétaires.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *