#Analyse #Chine #Economie #EtatsUnis #France #Nigeria #Politique #Russie #Togo
Denys Bédarride
6 janvier 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 6 Janvier 2022 à 17:00

Parmi les puissances étrangères, les Togolais préfèrent les Etats-Unis à la Chine, alors que la France connait une image négative et en net recul, selon un sondage d’Afrobaromètre, que rapporte Togo First. L’enquête a été menée par le Center for Research and Opinion Polls (CROP), qui représente Afrobarometer au Togo, auprès de 1 200 adultes togolais en décembre 2020 et janvier 2021.

Les Togolais apprécient moins bien, qu’il y a quelques années, l’influence chinoise. Le désamour pour la France ne se dément pas.

« Les résultats de l’enquête la plus récente d’Afrobarometer au Togo montrent que les citoyens ont une image négative de l’influence française, contrairement à celle de l’influence des États-Unis, de la Chine, de la Russie et de la superpuissance sous-régionale, le Nigéria », apprend-on.

Pékin plutôt bien perçue, mais pas autant que Washington

En ce qui concerne l’influence de la Chine, par exemple, elle est perçue comme globalement positive, bien qu’elle soit en baisse sur les dernières années. Ainsi, la majorité des Togolais (53%) considèrent que les activités économiques de la Chine sont influentes sur l’économie togolaise, et près des deux tiers des Togolais (64%), considèrent l’influence économique et politique de la Chine comme « très positive » ou « quelque peu positive ». 

Cette perception est cependant en déclin par rapport à 7 ans auparavant (en 2014, ils étaient 71% de Togolais à avoir cette même perception). Dans le détail, Pékin est plutôt bien perçue par les couches les plus riches (73%), les plus jeunes (67% des 18-35 ans), et mieux par les hommes (69%) que par les femmes (59%).

« La Chine connaît donc une baisse de la perception de son influence économique et politique chez les Togolais », souligne Afrobarometer.

L’un dans l’autre, avec une telle perception, si l’empire du Milieu bénéficie d’un regard plutôt bienveillant de la part des sondés togolais, ce regard est encore moins flatteur que celui porté sur les Etats-Unis qui sont les plus plébiscités parmi les puissances étrangères. En effet, plus de 7 Togolais sur 10 (71%) donnent à l’influence de l’Oncle Sam, une image, « quelque peu positive » ou « très positive », soit 7 points de pourcentage de plus qu’à son rival chinois.

La France de plus en plus mal aimée 

En tant qu’ancien pays placé sous mandat français, le Togo entretient traditionnellement des liens plus forts avec la France qu’avec les autres puissances étrangères, cependant, l’image de l’Hexagone subit dans l’opinion togolaise, une notable dégradation qui est, du reste, dans une tendance observée dans l’ensemble de l’Afrique francophone.

« Seule la France fait l’objet d’une perception majoritairement négative (59%) de son influence économique et politique au Togo. Parmi neuf pays francophones enquêtés en 2019/2021, cette évaluation situe le Togo à la deuxième place en termes de désapprobation, après le Gabon, où près des trois quarts (72%) des citoyens considèrent l’influence française comme ‘’très négative’’ ou ‘’quelque peu négative’’ », souligne le rapport.

Notablement, parmi les neuf pays francophones sondés par Afrobarometer en 2019/2021, le Togo est le deuxième pays où l’Hexagone a la pire image, juste derrière le Gabon. Et cette mauvaise image est plus prononcée chez les hommes (67%), les urbains (72%) et les plus instruits (82%).

Cette mauvaise image de Paris au sein de l’opinion togolaise serait liée, estiment les enquêteurs, aux interventions de la France dans ses anciennes colonies ou ailleurs.

Les Togolais encore indécis sur la Russie

Dans le même temps, pour ce qui est de la Russie, nouvel acteur qui revient peu à peu en Afrique, notamment sur des théâtres en Centrafrique et au Sahel, la perception des Togolais n’est pas encore tranchée. 

Ainsi, plus de la moitié (52%) n’ont pas d’opinion sur Moscou et son action en Afrique, bien que le pays de Vladimir Poutine bénéficie d’un regard plutôt bienveillant, avec des évaluations positives qui dépassent largement celles négatives (32% contre 15%, respectivement).

Les Etats-Unis : meilleur modèle de développement, selon les Togolais

Enfin, les sondés considèrent aujourd’hui encore, que Washington possède le meilleur exemple pour l’avenir. Ils sont ainsi près de 2 Togolais sur 5 (39%) à considérer que les Etats-Unis sont le meilleur modèle de développement, suivis de la Chine (26%) et de la France (11%).

Un autre signe illustratif de la belle perception des Togolais vis-à-vis de la puissance américaine est qu’en pensant à l’avenir, la plupart des Togolais (65%) optent pour l’anglais comme langue internationale la plus importante pour la génération future au Togo, contre un peu plus d’un quart qui penchent pour le français ( 27%) et seulement 3% pour le mandarin ( chinois).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *