petrole
#Actualite #Afrique #Gaz #Mines #Petrogazier #Petrole #Ethiopie #GuineeEquatoriale
Agence Ecofin
27 juin 2022 Dernière mise à jour le Lundi 27 Juin 2022 à 02:00

La Guinée équatoriale continue de renforcer sa collaboration avec les pays du continent dans le domaine des matières premières. Un peu plus d’un mois après la signature d’un accord gazier avec le Nigeria, Malabo vient de parapher un nouvel accord sur le pétrole et les mines.

L’Ethiopie et la Guinée équatoriale ont signé un protocole d’accord en vue de collaborer dans les secteurs des mines et du pétrole. L’information émane d’une note d’information de l’Agence éthiopienne d’information publiée le lundi 13 juin sur son site Internet. 

Les deux Etats ont convenu dans cet accord, d’échanger des informations dans le secteur minier, du gaz naturel et du pétrole. De plus, « les services prévus par Ethiopian Airlines pour diverses entreprises en Guinée équatoriale sont également inclus dans l’accord ».

Le conflit en Ukraine pourrait rebattre les cartes au niveau de la production des ressources pétrolières dans le monde. A un moment où les Européens cherchent à se détourner du gaz et du pétrole russe, l’Afrique, avec ses abondantes réserves de pétrole et de gaz, pourrait être le recours idéal pour les pays du Vieux continent.

Le pétrole représente 80% des exportations totales et 90% des recettes publiques de la Guinée équatoriale. Le gaz fait également partie des principaux produits d’exportation du pays, selon Trading Economics.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.