#Emprunt #Luanda #Angola
Denys Bédarride
23 juin 2020 Dernière mise à jour le Mardi 23 Juin 2020 à 16:00

Le président angolais, João Lourenço , a approuvé un décret validant un programme d’emprunt de 910 millions $ du gouvernement auprès de plusieurs banques internationales. L’opération vise notamment à financer un programme d’amélioration de la desserte en eau potable de la capitale Luanda.

Le gouvernement angolais envisage de contracter un prêt syndiqué de 910 millions $ pour financer un projet d’adduction en eau potable. C’est ce qu’a rapporté le quotidien angolais Novo Jornal, citant des sources officielles.

Selon le média, le nouveau programme d’emprunt ciblera un groupe de banques internationales dirigé par la Standard Chartered Bank de Hong Kong. Il vise à améliorer l’approvisionnement en eau potable dans la capitale Luanda. Concrètement, les nouveaux fonds serviront à financer un pipeline de 6 km de long qui sera capable d’alimenter Luanda en eau à partir du fleuve Kwanza au rythme de 3 mètres cubes par seconde.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie gouvernementale d’investissements publics prévue dans le plan national de développement 2018-2022. Pour combler le manque de ressources financières, le président Joao Lourenço a multiplié ces dernières années les opérations d’emprunt sur le marché international.

Selon le Novo Jornal, les banques BNP Paribas et Crédit Agricole Corporate and Investment Bank devraient également être ciblées par la nouvelle opération. Notons que le nouveau projet devrait permettre d’augmenter le pourcentage de la population de Luanda ayant accès à l’eau courante, et actuellement estimée à seulement 44% de l’ensemble des habitants du pays.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *