#Niger #Petroles #Benin
Denys Bédarride
10 novembre 2020 Dernière mise à jour le Mardi 10 Novembre 2020 à 11:30

Le ministère du Pétrole a annoncé au cours d’une séance au conseil économique, social et culturel (CESOC), que plus de 5200 milliards de FCFA d’investissements sont prévus dans le cadre des travaux de la phase d’exploitation du pétrole au Niger et de la réalisation du pipeline Niger-Bénin.

Objectif : multiplier par 5 la production actuelle, qui est de 20 000 barils par jour, pour atteindre 100.000 barils/jour d’ici 2021. La majorité sera destinée à l’export, selon les données du ministère du Pétrole, consultées par Niamey et les 2 Jours.

Les travaux de développement nécessaires à la mise en production portent sur la réalisation de 345 nouveaux forages et la construction des installations de surface entre autres.

La construction d’un pipeline d’une longueur de 1980 km reliant Agadem au port de Sémé au Bénin nécessiterait quelque 1200 milliards de FCFA tout en générant 2000 emplois.

Le Niger est producteur de pétrole depuis 2011. L’État a confié les travaux d’exploitation à la China National Petroleum Corporation (CNPC). Le pays envisage de porter sa production à 500 000 barils par jour d’ici 2025.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.