#FibreOptique #Niger #Tchad
Denys Bédarride
3 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Décembre 2020 à 15:30

Le chantier y afférent a été officiellement lancé le 24 novembre 2020. D’un coût de 28,7 millions d’euros, il devrait à terme contribuer au développement numérique des localités traversées par l’infrastructure à haut débit.

Le 24 novembre 2020 à Massakory, dans la province du Hadjer, le président de la République du Tchad, Idriss Deby, a lancé les travaux d’interconnexion par fibre optique du pays au Niger. Le projet qui sera exécuté sur une durée de quatre ans traversera les villes de Massaguet, Massakory, Mao, Rig-Rig, Daboua, jusqu’à la frontière avec le Niger.

L’infrastructure télécoms à haut débit, longue de 503 km, est une partie de Transsaharienne à fibre optique d’une longueur totale de 1 510 km qui prend sa source en Algérie. La composante tchadienne coûtera 28,7 millions d’euros. L’Etat contribuera à hauteur de 2,4 millions d’euros.

Au-delà de l’amélioration de l’accès des populations à Internet, le tronçon de fibre optique sera accompagné de centres de données pilotes, de plateformes d’administration électronique, du système intégré de gestion des données des populations, d’incubateurs qui contribueront au développement numérique des populations locales.

Selon Idriss Saleh Bachar, le ministre des Postes et de l’Economie numérique, ce nouvel investissement du gouvernement cadre avec ses ambitions de réduction de la fracture numérique dans le pays.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.