poissons
#Alimentation #Economie #Emplois #SierraLeone
Denys Bédarride
24 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Décembre 2020 à 08:40

L’unité a nécessité un investissement de 15 millions $ et permettra au pays de renforcer la valeur ajoutée du secteur de la pêche.

Le gouvernement a lancé le 18 décembre dernier, une unité de transformation de poissons à l’est de la capitale Freetown pour un coût total de 15 millions $.

Edifiée par la Sierra Fishing Company, l’usine qui représente la première du genre dans le pays a été financée par l’Union européenne (UE). Elle proposera une large gamme de services comme des installations de tri, d’entreposage, des chambres froides ainsi que des lignes d’emballage de poissons destinés au marché intérieur ainsi qu’à l’exportation.

« Il y aura un suivi rigoureux des activités pour s’assurer de la qualité et de la sécurité des produits. On peut générer grâce à cette usine de la valeur ajoutée pour toute l’économie.

Cela permettra aussi de réduire les déchets de poissons et les pertes de capture », indique Julius Maada Bio, président du pays. Selon les autorités, l’unité devrait contribuer à créer 1 000 emplois directs et indirects. Pour rappel, le sous-secteur de la pêche contribue à hauteur de 12 % au PIB et fournit des emplois à 500 000 personnes.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.