signature contrat
#Actualite #Decideurs #Echanges #Politique #CoteDIvoire
Denys Bédarride
6 janvier 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 6 Janvier 2021 à 10:14

En pleine négociation avec l’UE, le Royaume-Uni continue de réorganiser le cadre juridique de ses relations commerciales avec ses partenaires africains. En octobre 2020, Londres a ainsi conclu un nouvel accord commercial avec la Côte d’Ivoire, pour remplacer celui signé sous l’égide de l’UE.

La Côte d’Ivoire vient donc de ratifier un accord de partenariat économique intérimaire signé avec le Royaume-Uni. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du gouvernement ivoirien publié à l’issue d’une réunion du Conseil des ministres.

Il s’agit d’un accord destiné à régir les relations commerciales entre les deux pays. Signé le 15 octobre 2020, il vise à remplacer un autre accord de partenariat économique signé sous l’égide de l’Union européenne (UE) et qui ne sera plus en vigueur une fois que le Brexit (sortie du Royaume-Uni de l’UE) sera définitivement acté.

Cette décision intervient alors que le pays de la reine Elisabeth II est en pleine négociation pour obtenir de nouveaux accords commerciaux non seulement avec ses partenaires européens, mais également avec plusieurs autres pays à travers le monde.

En Afrique, le pays a conclu il y a plusieurs semaines un accord commercial avec le Kenya (l’un de ses plus importants partenaires économiques) et espère faire de même avec les autres pays de la Communauté d’Afrique de l’Est.

D’après les autorités ivoiriennes, le nouvel accord « met en place un marché de libre-échange entre la Côte d’Ivoire et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord dans les mêmes dispositions que l’APE CI-UE ».

De plus, ajoutent-elles, il permettra de « sauvegarder les intérêts commerciaux liant les deux pays contre les inconvénients juridiques et économiques du Brexit ».

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.