solutions solaires
#Actualite #Economie #Energie #Afrique
Denys Bédarride
20 janvier 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Janvier 2021 à 11:15

Les besoins énergétiques importants de l’Afrique ont entraîné, ces dernières années, l’arrivée de nombreux fournisseurs de solutions solaires off-grid dont le Nigérian Daystar. La compagnie profite ainsi de l’intérêt suscité par le sous-secteur auprès des investisseurs.

Le fournisseur nigérian de solutions solaires Daystar Power vient de lever 38 millions $ pour étendre ses activités en Afrique de l’Ouest. L’opération a été menée avec l’appui du Fonds d’investissement pour les pays en voie de développement et Morgan Stanley Investment Management.

Les fonds ont été levés entre autres auprès de STOA, un fonds français d’investissement dans les infrastructures à fort impact. L’objectif de Daystar selon son directeur exécutif, Jasper Graf von Hardenberg est de remplacer les réseaux électriques défaillants ou trop coûteux et les générateurs au diesel par une énergie propre et plus fiable.

Avec ces fonds, la compagnie entend étendre la capacité combinée de ses systèmes installés à 100 MW contre une capacité actuelle de 23 MW. La compagnie a des visées sur les marchés du Nigeria, du Ghana où elle est déjà présente, mais également sur la Côte d’Ivoire, Sénégal et le Togo.

Cet apport financier permet à Daystar d’accroître son assise dans le marché très prometteur de l’énergie off-grid en Afrique. Le marché annuel de l’off-grid pèse 1,75 milliard $ selon GOGLA, l’association des industries de l’énergie solaire off-grid, avec de bonnes perspectives de croissance portées par la demande importante.

Rien qu’au Nigeria, les groupes électrogènes fournissent 8 fois l’énergie distribuée par le réseau électrique national et 600 millions de personnes sur le continent n’ont pas accès à l’électricité.

Source agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.