electricite
#Actualite #Economie #Energie #Investissements #Kenya
Denys Bédarride
2 mars 2021 Dernière mise à jour le Mardi 2 Mars 2021 à 18:12

L’offgrid au Kenya suscite un intérêt croissant. Après la Kenya Power, la compagnie électrique nationale qui ambitionne de consacrer 134 millions $ à l’électrification de 1,3 million de personnes, c’est au tour d’EDF de prendre des participations dans des entités locales d’offgrid.

EDF vient de conclure l’acquisition de parts dans les compagnies d’électricité hors réseau Econet Energy Kenya et Bboxx Kenya. La compagnie française a annoncé détenir maintenant 5 % d’Econet Energy Kenya et 23 % de Bboxx Kenya.

Même si les termes financiers de ces accords n’ont pas encore été dévoilés, ils font d’EDF la plus grande entreprise proposant des solutions hors réseau aux marchés énergétiques émergents en pleine croissance.

La compagnie est déjà présente au Kenya, dans la filière de pompes d’irrigation solaire grâce à son partenariat avec Sunculture. Elle ambitionne désormais d’apporter de l’énergie à 2 millions de Kényans d’ici à 2025.

Béatrice Buffon, Directrice exécutive Groupe en charge de la Direction Internationale d’EDF, a déclaré : « En s’associant avec Bboxx Kenya et Econet Energy Kenya, le Groupe EDF devient un acteur-clé du marché kenyan de solutions énergétiques bas-carbone.

C’est aussi la confirmation de la pertinence de notre modèle de développement reposant sur la construction de partenariats de long terme avec des acteurs locaux, autour de solutions adaptées aux besoins spécifiques de chaque marché.

Leviers de notre croissance sur le continent, ces deux partenariats contribuent à l’atteinte d’un des principaux objectifs de notre stratégie CAP 2030 : tripler nos activités à l’échelle internationale par rapport à 2015. »

EDF propose désormais des solutions d’énergie renouvelable hors réseau dans 14 pays. Sa grande implication sur le marché kényan est due en grande partie au dynamisme de ce dernier.

Le pays qui a actuellement un taux d’électrification de 75 % ambitionne d’atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici 2022. L’énergie offgrid est l’une des principales options envisagées pour apporter de l’énergie aux localités rurales qui abritent la majorité de la population, mais sont trop éloignées pour être électrifiées avec le réseau national.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.