#Actualite #Energie #Petrole #Afrique
Denys Bédarride
30 mars 2021 Dernière mise à jour le Mardi 30 Mars 2021 à 09:46

L’Inde est le troisième plus gros importateur de pétrole au monde. Ses besoins vont sans cesse croissant et dans un contexte où ses plus importants fournisseurs au Moyen-Orient réduisent leur offre, le pays essaie de diversifier au maximum ses sources d’approvisionnement.

En Inde, le ministre de l’Energie Dharmendra Pradhan, a déclaré que les pays africains pourraient jouer un rôle central dans le succès de la nouvelle politique pétrolière qui consiste à diversifier les sources d’importations. L’annonce a été faite dans un contexte où le pays s’efforce de réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis du Moyen-Orient.

« Alors que l’Inde cherche à diversifier davantage ses sources d’approvisionnement en pétrole brut et en GNL, l’Afrique pourrait jouer un rôle central, notamment en raison de sa proximité et de l’absence de goulots d’étranglement dans les transbordements.

Par conséquent, nous serons naturellement à la recherche de partenaires commerciaux en Afrique pour répondre aux besoins énergétiques croissants de l’Inde par le biais d’importations de pétrole brut, de GNL et d’autres produits pétroliers et énergétiques », a déclaré le responsable lors d’un sommet industriel.

L’Inde veut réduire ses importations du Moyen-Orient pour anticiper les conséquences des futures réductions de production pétrolière de la région en vertu des efforts de l’OPEP de réduire la surabondance de l’offre et de stabiliser les cours.

L’Arabie Saoudite et l’Irak comptent parmi les plus importants exportateurs d’huile vers la plus grande démocratie du monde. D’ailleurs, dans la mise en œuvre de cette politique, le Nigeria a dépassé le mois dernier, l’Arabie Saoudite dans le classement des plus gros exportateurs de brut vers l’Inde.

La part de l’Afrique dans les importations indiennes de pétrole était de 15 %, soit environ 34 millions de tonnes de pétrole l’année dernière. Les importations indiennes de gaz sont aussi en nette hausse. L’Inde achète traditionnellement du pétrole au Nigeria, en Angola, en Algérie, en Égypte et en Guinée équatoriale.

Ces dernières années, elle a également acheté du pétrole au Cameroun, au Tchad, au Ghana et en Côte d’Ivoire.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *