data center
#Internet #Numerique #Technologie #VieDesEntreprises #Afrique
Denys Bédarride
6 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 6 Avril 2021 à 11:45

Depuis 2019, Raxio Group est engagé dans l’extension de son empreinte technologique à travers l’Afrique. Déterminée à répondre aux ambitions de transformation numérique sur le continent, elle mettra également un plus grand accent sur son efficacité environnementale. 

Meridiam, un gestionnaire d’actifs et de fonds spécialisé dans les projets d’infrastructure durable et de transition énergétique, soutient la société Raxio Group dans son ambition de bâtir un réseau de centres de données en Afrique. Meridiam y a investi à cet effet la somme de 48 millions USD. L’accord d’investissement signé entre les deux parties a été dévoilé le 29 mars.

« Investir dans la plate-forme de centres de données de Raxio était une décision naturelle pour nous, car cela correspond à notre objectif de fournir une infrastructure durable qui améliore la qualité de vie des gens. Nous sommes ravis de contribuer au développement de l’infrastructure numérique de l’Afrique, en aidant à déployer des centres de données éco-énergétiques qui stimuleront la transformation numérique du continent et seront un catalyseur pour la création d’emplois hautement qualifiés, tout en respectant l’environnement local », a déclaré Mathieu Peller, le directeur des opérations Afrique de Meridiam.

L’investissement de Meridiam dans Raxio Group survient au moment où la société américaine est engagée dans plusieurs chantiers stratégiques à travers le continent. Raxio Group, qui a débuté son aventure africaine en 2019 avec la construction d’un centre de données à Kampala en Ouganda, est actuellement concentrée sur la réalisation d’une infrastructure similaire à Kinshasa en République démocratique du Congo et à Addis Abeba en Ethiopie. La société envisage également d’investir au Mozambique.

Avec l’appui financier de Meridiam, Raxio Group maximisera l’efficacité énergétique de ses centres de données. Les infrastructures technologiques qui seront davantage adaptées aux sources d’énergie renouvelable garantiront à la société la fourniture de capacités technologiques indispensable aux ambitions de transformation numérique sur le continent, tout en minimisant ses émissions de carbone.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *