petrole1
#Decideurs #Energie #Petrole #VieDesEntreprises #Ghana
Denys Bédarride
6 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 6 Avril 2021 à 14:47

Confronté à de graves problèmes de trésorerie depuis plusieurs mois, Tullow Oil a décidé de se concentrer sur ses actifs à forte valeur ajoutée, notamment ceux au Ghana pour générer suffisamment d’argent et sortir la tête de l’eau.

Lors d’une entrevue en ligne avec Dr Matthew Opoku Prempeh, le nouveau ministre ghanéen de l’Energie, le directeur général de Tullow Ghana, Wissam Al-Monthiry, a annoncé que l’entreprise compte investir 4,4 milliards de dollars dans le pays sur une période de 10 ans. Une enveloppe qui sera notamment consacrée au forage de plus de 50 nouveaux puits dans les champs producteurs Jubilee et TEN et à la construction d’infrastructures sous-marines supplémentaires.

Ce projet entre dans le cadre de l’orientation stratégique de Tullow qui vise à s’appuyer sur ses actifs ghanéens pour générer du cash et mieux faire face à la situation délicate de ses finances, dans un contexte de volatilité des cours du brut. Tullow compte enregistrer des revenus de 7 milliards de dollars d’ici 2030 dans le pays.

Ravi, le ministre de l’Energie a promis à la société que le gouvernement l’accompagnera dans tous les aspects nécessaires pour réaliser cet investissement qui devrait doper la production nationale, synonyme de plus de recettes pétrolières.

« Le gouvernement croit en l’honnêteté et en la collaboration pour une situation gagnant-gagnant entre nos deux parties », a déclaré le responsable gouvernemental.

Tullow et ses partenaires ont investi plus de 19 milliards de dollars dans la prospection, le développement et la production des actifs ghanéens, ce qui a permis au gouvernement de réaliser plus de 6 milliards de dollars de recettes : redevances et taxes, comprises.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *