#Cacaoyere #Or #Ghana
Denys Bédarride
7 octobre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Octobre 2020 à 14:30

Selon les données publiées le 29 septembre, la production d’Or brun a atteint 770 000 tonnes. Ce volume représente le plus faible niveau enregistré par le pays depuis 5 ans.

Au Ghana, la production cacaoyère a dégringolé en 2019/2020 à son plus bas niveau depuis 5 ans.

En effet d’après les données provisoires relayées par Bloomberg, la récolte d’or brun s’est établie à 770 000 tonnes durant ladite saison qui s’achève aujourd’hui, soit le plus faible niveau enregistré depuis la saison 2014/2015 où le stock avait été de 740 000 tonnes. Le volume estimé marque également une baisse de 42 000 tonnes par rapport à la campagne précédente.

D’après les autorités, le recul de la production s’explique essentiellement par des épisodes de sécheresse et les ravages importants du virus du Swollen Shoot dans les plantations notamment dans la région du Nord-Ouest.

Pour le compte de la saison 2020/2021 qui s’ouvre le 1er octobre, le Conseil ghanéen du cacao (Cocobod) a contracté le 29 septembre un prêt syndiqué de 1,3 milliard $ auprès d’un groupe de 28 banques et institutions financières locales et internationales. Cette enveloppe devrait lui permettre d’acheter plus de 900 000 tonnes de cacao.

Il faut souligner que le prix garanti aux producteurs devrait s’élever durant ladite saison à 10 000 cédis (1733,5 $) par tonne de cacao soit une hausse de 21 % par rapport à la saison 2019/2020.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.