vaccin covid19
#Actualite #Sante #Vaccin #Vaccination #AfriqueDuSud
Denys Bédarride
13 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 13 Avril 2021 à 09:27

La campagne de vaccination contre la covid-19 en Afrique du Sud a connu beaucoup d’obstacles retardant l’atteinte de l’objectif d’immunisation de 40 millions de personnes en 2021. Avec seulement 270 000 personnes vaccinées, le gouvernement accélère les négociations avec les laboratoires.

Pfizer et le gouvernement sud-africain ont signé un accord pour la livraison de 20 millions de doses de vaccin. C’est ce qu’a annoncé Zwelini Mkhize, ministre sud-africain de la Santé.

Selon le responsable, la livraison qui devrait se faire à la mi-avril va accélérer le processus d’immunisation de la population. En effet, les doses du vaccin Pfizer viendront compléter celles de Johnson & Johnson, permettant ainsi de vacciner 41 millions de personnes sur une population de près de 60 millions de personnes.

Rappelons que la campagne de vaccination de la population sud-africaine a été énormément retardée. D’abord par la décision de ne plus utiliser le vaccin AstraZeneca du fait de son efficacité face au variant sud-africain, et ensuite par les négociations entre le gouvernement et les laboratoires.

Ceux-ci conditionnaient la mise à disposition des vaccins à la mise en place par le gouvernement d’une politique d’indemnisation sûre et d’un système de garanties pour les laboratoires.

Il faut noter que l’Afrique du Sud a entamé une procédure auprès de l’initiative Covax pour recevoir près de 12 millions de doses de vaccins. Le gouvernement sud-africain prendra aussi part au plan de vaccination de l’Union africaine.

Toutes ces dispositions sont prises afin d’accélérer le processus d’immunisation alors que les experts sud-africains de la santé annoncent une troisième vague de contamination.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.