agriculture
#Agricole #Agriculture #EchangesAfricains #Investissement #Soudan
Agence Ecofin
20 avril 2021 Dernière mise à jour le Mardi 20 Avril 2021 à 16:24

Au Soudan, l’agriculture est l’un des piliers de l’économie. S’il affiche un des plus importants potentiels du continent africain, le secteur fait toutefois face à de nombreux vents contraires. Entre négligence et absence de soutien, l’appareil de production se cherche encore.

Au Soudan, le gouvernement bénéficiera d’un soutien financier de 400 millions $ de la part de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis au profit du secteur agricole.

D’après l’Agence soudanaise de Presse (SUNA), cette enveloppe servira à financer l’achat des intrants pour la production agricole durant les campagnes estivale et hivernale 2021/2022.

Ce soutien entre notamment dans le cadre des engagements conjoints entre les deux pays du Moyen-Orient portant sur l’octroi d’une aide de 3 milliards $ en faveur de la relance de l’économie du pays.

Déjà, un montant de 750 millions $ a été débloqué, dont 500 millions $ sous forme de dépôt au niveau de la Banque centrale du pays selon les autorités.

Au Soudan, l’agriculture essaie tant bien que mal de se relever de plusieurs années de mauvaise gestion sous l’ère el-Béchir et reste encore largement sous-exploitée. Le secteur emploie 75 % de la population rurale et compte pour 30 % du PIB national.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.