sucre
#Actualite #Agroalimentaire #Economie #Sucre #Nigeria
Agence Ecofin
7 juin 2021 Dernière mise à jour le Lundi 7 Juin 2021 à 15:52

Au Nigeria, les besoins de consommation en sucre sont grandissants avec la croissance économique et le boom démographique. Face à cette tendance, les investissements se multiplient pour renforcer l’offre locale.

Flour Mills Nigeria (FMN), l’un des principaux conglomérats alimentaires du pays, envisage d’investir près de 300 millions $ dans un nouveau projet agrosucrier dans l’Etat de Nasarawa dans le nord du pays.

Le mémorandum d’entente a été signé le 28 mai dernier entre le gouverneur Abdullahi Sule et Omoboyede Olusanya, directeur général de la compagnie.

Ce complexe s’étendra sur une superficie de 2 450 hectares et devrait abriter une plantation de canne à sucre ainsi qu’une unité de transformation.

D’après les autorités, le terrain destiné à accueillir ce projet a déjà été alloué et il est attendu que la majorité des personnes employées proviennent de l’Etat.

Pour FMN, cette démarche vise notamment à renforcer ses opérations dans le sucre qui sont actuellement regroupées au sein de sa filiale Golden Sugar Company (GSC). En 2020, ce segment d’activité a généré des recettes de 97 milliards de nairas (235 millions $), soit 18 % de plus que l’année précédente (82,6 milliards de nairas).

La compagnie possède actuellement une plantation de 17 000 hectares dans l’Etat du Niger (Sunti Golden Sugar Estate) et une usine de broyage de 4 500 tonnes de cannes par jour. Globalement, FMN a réalisé un chiffre d’affaires de 573,8 milliards de nairas et un bénéfice après impôts de 11,4 milliards de nairas en 2020.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.