avocat
#Actualite #Alimentation #Avocats #Economie #AfriqueDuSud #Kenya #Mozambique #Tanzanie
Agence Ecofin
22 juin 2021 Dernière mise à jour le Mardi 22 Juin 2021 à 15:27

Depuis quelques années, la demande d’avocats connaît une progression dynamique. S’il s’est peu à peu ancré dans les rayons des enseignes de distribution notamment en Europe, le fruit devrait encore renforcer sa position durant la saison 2020/2021.

En 2020/2021, le marché mondial de l’avocat continuera d’afficher une croissance forte. Selon les dernières données provisoires relayées par la revue Fruitrop du Cirad, les importations globales du fruit sont attendues autour de 2,5 millions de tonnes au terme de ladite campagne.

Un tel niveau marquerait une hausse de 300 000 tonnes par rapport au stock de l’année dernière et un nouveau pic. Cette tendance positive s’explique notamment par la résilience dont a fait preuve l’industrie de l’avocat aux USA, le premier consommateur mondial (40 % des achats mondiaux).

Si dans le pays de l’Oncle Sam, les craintes étaient fortes sur l’état de la demande en raison des restrictions affectant la restauration hors domicile, principal canal de consommation du fruit, le résultat à l’arrivée est plutôt satisfaisant.

En effet, le regain d’intérêt pour l’avocat dans le commerce de détail tiré par les prix attractifs proposés aux consommateurs a permis de compenser la mauvaise performance du côté de la consommation extérieure.

Du côté de l’offre, les analystes soulignent que le volume devrait rester abondant avec l’entrée en production de nouveaux vergers.

Par ailleurs, plusieurs grands producteurs ont réussi à faire face aux pénuries de main-d’œuvre du fait de la pandémie en mobilisant suffisamment de travailleurs dans leurs plantations, limitant ainsi les perturbations de la récolte.

Ces bonnes perspectives sur le marché mondial ne devraient que profiter aux pays africains exportateurs du fruit comme le Kenya, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et le Mozambique.

Ceux-ci pourront notamment compter sur leur principale destination à savoir l’Union européenne (UE) qui devrait afficher une progression de sa demande d’une année sur l’autre.

Pour rappel, les principaux exportateurs mondiaux d’avocats sont le Mexique, le Pérou et la République dominicaine. L’avocat est le 6e fruit le plus consommé au monde derrière la banane, le raisin, la pomme, l’orange et l’amande.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.