or
#Actualite #Economie #Or #Nigeria
Agence Ecofin
26 juillet 2021 Dernière mise à jour le Lundi 26 Juillet 2021 à 16:54

Segilola peut livrer 80 000 onces d’or par an sur cinq ans. Son entrée en production représentera un vent frais dans un secteur minier nigérian peu développé, mais surtout une nouvelle source de recettes publiques pour l’Etat qui dépend encore très largement de la manne financière liée au pétrole.

Le Nigeria disposera sous peu d’une nouvelle mine d’or. Thor Explorations a en effet annoncé le 19 juillet la mise en service de l’usine de traitement d’or à son projet aurifère Segilola et compte couler le premier lingot « avant la fin du mois de juillet 2021 ».

« Nous sommes heureux de franchir cette étape importante sur le projet aurifère de Segilola. Une fois de plus, je tiens à remercier toute l’équipe qui a fait un excellent travail […] dans le développement du projet aurifère de Segilola, alors que nous nous préparons à la production », a déclaré Segun Lawson, PDG de la compagnie.

Selon les détails fournis par Thor Explorations, 30 000 tonnes de minerai ont déjà été extraites et soutiendront donc le fonctionnement initial de l’usine. Les machines et la flotte minière sont également pleinement opérationnelles.

Selon l’étude de faisabilité du projet, rappelons que Segilola peut livrer 80 000 onces d’or par an sur une durée de vie de 5 ans. Cette mine d’or participera à la diversification des recettes publiques qui dépendent encore largement des cours de l’or noir.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.